Amateur de bandes dessinées depuis de nombreuses années, je commence à avoir une petite collection qui fait la joie de la famille et des amis de passage.

Je n’imaginais pas parler BD sur ce site mais je viens de tourner la dernière page d’un récit qui a sa place ici.

les ignorants davodeau

Les ignorants

Il s’agit de la dernière publication d’Etienne Davodeau, auteur notamment des très bons Rural (Delcourt, 2001) ou Lulu, femme nue (chez Futuropolis, 2008 & 2010).

Les ignorants (Futuropolis, 2011) propose sur 270 pages le récit d’une initiation croisée. Etienne Davodeau, auteur et dessinateur de BD va travailler bénévolement auprès de Richard Leroy, vigneron en Anjou.

Durant plus d’un an, Richard partage son expérience et explique à Etienne le vin et la dégustation. En échange, Etienne l’initie au monde de la bande dessinée.

Merci !

Merci Etienne Davodeau, votre récit est un régal qui se déguste comme un grand vin.

Merci d’ouvrir la porte de vos amis auteurs (Jean-Pierre Gibrat, Marc-Antoine Mathieu, etc.).
Leurs BDs m’accompagnent depuis longtemps, je suis heureux de pouvoir les rencontrer et leur poser des questions par l’intermédiaire de Richard.

Très ignorant en ce qui concerne vin, le bédéphile en moi se découvre encore ignorant d’un certain nombre de références. Merci aussi pour ces futures lectures…

Passion et entrepreneuriat

Revenons-en à l’entrepreneuriat : dans mes lectures de web entrepreneur, beaucoup de livres, blogs et récits expliquent comment créer son entreprise en partant de ses passions. Il y a clairement du très bon et du moins bon dans ce qui est proposé, mais le sujet mérite d’être creusé.

Les ignorants, c’est exactement cela : 2 mecs passionnés et esthètes de leur métier respectifs qui partagent leurs passions et ouvrent leurs univers l’un à l’autre.

C’est bénéfique pour tout le monde :

  • Etienne vit une expérience incroyable en étant vigneron pendant un an
  • Richard ouvre son exploitation et apprend lui aussi plein de nouvelles choses
  • Etienne a un sujet parfait pour sa prochaine BD
  • Richard risque de voir ses commandes de vin augmenter
  • Le lecteur amateur de vin, de BD ou des 2 plonge avec délice dans ces pages

Raconter des expériences fortes

Par certains côtés, l’expérience d’Etienne et Richard se rapproche de celle de Conor Woodman qui part faire du commerce autour du monde ou celle de Christophe Blain qui découvre la cuisine avec Alain Passard.

Tous ces récits donnent beaucoup d’idées ! Il faut juste se creuser la tête pour imaginer comment valoriser et monétiser ce que l’on aime.

0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.